Principe de fonctionnement
d'un adoucisseur d'eau conventionnel

HydroBios propose différents adoucisseurs d'eau à l'installation. Notre gamme est composée de systèmes conventionnels qui fonctionnent à l'électricité ou hydrauliques qui fonctionnent sans aucun apport électrique.

Le principe de fonctionnement en terme de cycles de régénération est sensiblement semblable de l'un à l'autre, cependant les adoucisseurs d'eau potable hydrauliques sont plus simples d'installation, moins énergivores, plus économiques et donc plus écologiques que les systèmes conventionnels. L'ECLA par exemple est un appareil hydraulique qui ne consomme que 300 g de sel par régénération et 15 litres d'eau, soit 7 à 10 fois moins qu'un adoucisseur classique.

Le principe de fonctionnement est basé sur l'échange d'ions. C'est à dire qu'ils contiennent une résine, sous forme de micro-billes, placée dans un conteneur généralement appelé « bouteille ». L'eau « dure » ou « chargée » passe sur cette résine chargée d'ion sodium (Na+) et échange ses ions calcium (Ca²+) contre les ions sodiums présents sur la résine. Régulièrement, les micro billes de résine sont surchargées des minéraux qu'elles ont attirés. ils faut donc les décharger... C'est la régénération.

Cette phase est conduite par la vanne placée généralement sur le haut de la bouteille de l'adoucisseur d'eau potable. Durant la régénération automatique, une saumure (eau fortement chargée en sel) est injectée sur les micro-billes de résine. Elles baignent alors dans un courant d'ions sodium qui prennent la place des ions calcium accumulés (la partie "dure" de l'eau). La saumure qui, à ce stade porte les ions calcium, est chassée via la sortie prévue à cet effet par de l'eau "neuve". Les perles de résine, régénérées, peuvent ensuite retenir des ions calcium et magnésium jusqu'à la prochaine régénération et ainsi de suite.

Comment fonctionne un adoucisseur d’eau ?